Résumé l'orient ancien


Des premiers villages aux premières villes
À partir du VIIIème millénaire avant notre ère, dans le Croissant fertile, les hommes commencent à vivre dans des maisons groupées en petits villages, puis à pratiquer l'agriculture et l'élevage. Le même phénomène se produit en Egypte à partir du VIe millénaire avant notre ère.
Vers - 3000, certains villages deviennent des cités (ensemble formé d'une ville campagne qui l'entoure). Celles-ci sont différentes des villages car on n'y trouve pas seulement des habitations mais aussi des temples, un palais, et d'autres bâtiments officiels. Les habitants ne sont pas tous agriculteurs: il y a aussi des artisans (celui qui fabrique des objets comme le potier, le tisserand ou le forgeron : métallurgie et orfévrerie), des fonctionnaires (personne qui travaille au service d'un roi ou d'un gouvernement comme les scribes) et des prêtres.
Ces villes font du commerce entre elles ou avec des pays plus lointains: elles échangent une partie de leur production contre ce qu'elles ne peuvent pas produire elles-mêmes (comme les grecs)
Des sociétés organisées, sous l'autorité d'un roi
En Mésopotamie, chaque cité est indépendante. Elle est dirigée par un roi, qui gouverne selon la volonté des dieux, fait régner la justice et est le chef de l'armée. Les guerres sont fréquentes entre les cités et certaines se retrouvent parfois à la tête de vastes territoires comme UR ou Uruk.
En Egypte au contraire, un seul roi, appelé Pharaon, est le maître de l'ensemble du pays (le pschent ou double couronne le prouve chacune d'elle représente une Egypte : la Haute et la Basse), qu'il gouverne avec l'aide de très nombreux fonctionnaires.
Tout le monde travaille pour le chef de la cité ou pour le Pharaon, auquel est destinée une grande partie de la production. Les scribes ont un rôle essentiel: ils tiennent les comptes des rois et enregistrent leurs décisions.
La société est hiérarchisée ou pyramidale au sommet le monarque absolu (ayant tous les pouvoirs) de droit divin (ses pouvoirs lui viennent des dieux), à la base, 90% de la population formée des paysans et des esclaves. Cette société est donc inégalitaire.
Des sociétés religieuses
Les Égyptiens comme les Mésopotamiens adorent plusieurs centaines de dieux et de déesses, ils sont polythéistes. Ils se représentent le plus souvent sous la forme d'un être humain ou d'un animal, et qu'ils honorent dans des temples, par des offrandes (cadeaux).
Mais dans chaque cité de Mésopotamie, on honore surtout une divinité particulière qui protège la cité et son roi. En Egypte, Pharaon lui-même est un dieu, considéré comme le fils de Râ ou Ré. Il porte la barbe postiche symbole d'immortalité.
CONCLUSION
À partir du IVème millénaire av notre ère apparaissent en Mésopotamie, au bord de l'Euphrate, au cœur du Croissant Fertile, les premières cité-état. Une des premières est Ur. A sa tête un roi qui gouverne la ville, les villages alentour et la campagne.
Le long du fleuve Nil est née, il y a 5000 ans, la civilisation égyptienne. Cette brillante civilisation est connue pour son écriture originale, les hiéroglyphes et pour ses monuments temples (pour les nombreux dieux de la religion polythéiste égyptienne) et pyramides (demeures d'éternité ou tombeaux des pharaons).
Ainsi, le site de Saqqarah est situé près de Memphis, longtemps capitale de l'Egypte antique. Il servit de nécropole, c'est-à-dire de cimetière, pour des pharaons, des reines, et des personnages importants du royaume égyptien tout au long de l'Antiquité. C'est là que l'on bâtit la première pyramide vers -2700.
TRES IMPORTANT
Une civilisation correspond souvent à un état c'est-à-dire une organisation politique guidée par un chef souvent un roi ou monarque appelé pharaon en Egypte.
La société est très hiérarchisée, au sommet un chef, un roi, un monarque absolu souvent de droit divin et les prêtres qui organisent le culte des dieux (donc religion polythéiste) et les scribes qui sont les seuls à utiliser l'Ecriture (la première est née en Mésopotamie, dans le Croissant fertile dans la seconde moitié du IVème millénaire avant notre ère), elle se nomme pictogramme). A la base, les esclaves (Personnes non libres et sans droit) et les paysans représentant 90 % de la population.
Ce peuple a développé des techniques (comme l'embaumement permettant de conserver intact le corps des morts) et nous a laissé des monuments comme les pyramides de Guizèh en Egypte, demeures d'éternité des pharaons.
Les premières civilisations sont nées en Mésopotamie, dans le Croissant Fertile, au bord des trois fleuves : Nil, Tigre et Euphrate au IIIème millénaire avant notre ère. Elles ont vu naître l'agriculture, l'élevage, l'écriture, les cités, la métallurgie (le travail des métaux), l'orfèvrerie (travail de l'or), le commerce...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×