bilan quatrième république

FIN DE LA GUERRE : Gouvernement Provisoire de la République Française de 1944 à 1946. Octroi droit de vote aux femmes.

 

 A savoir, les tickets de rationnements sont maintenus jusqu’en 1949. 5 millions de français vivent dans des baraquements.
A noter : de nombreuses réformes de la IVème république sont dues au programme du CNR (Comité National de la Résistance)

 

 

Les succès

Les échecs

Politique sociale

Etat providence :

Création sécurité sociale et allocations familiales + retraite.

Toute entreprise de plus de 50 employés : Comité d’entreprise.

Troisième semaine de congés payés.

Baby Boom

Déficit budget de l’état

Politique économique

Trente Glorieuse + modernisation de l’économie : Croissance économique, augmentation des salaires, plein emploi.

Nationalisation (gestion par l’état) des secteurs-clés de l’économie : dans l’industrie, Renault, SNECMA (aviation), plusieurs banques dont la Société générale, les compagnies d’assurance, presque toute la production d’énergie avec la création d’EDF, de GDF (gaz) et des Charbonnages de France.

Création1950 du SMIG (salaire minimum interprofessionnel garanti).

DEBUT Société consommation de masse et de loisir : développement du crédit, pub, grandes surfaces.

1947 à 1952,  1er Plan de modernisation et d'équipement ou Plan Monnet : orienter efforts reconstruction dans croissance à  long terme.
2ème Plan (1954-1957) élargir à autres secteurs et ébauche premières actions
d'aménagement rural et de décentralisation industrielle = Investissements =

Agriculture devient point fort

Dévaluation du Franc

Inflation (augmentation des prix)

Déficit balance commerciale

Transformation trop lente : majorité petites entreprises peu concurrentielles.

Ouvriers, petits commerçants à l’écart croissance = grèves

Changements de mode de vie

Développement civilisation de l’auto.

Exode rural fort = croissance des villes. Essor des classes moyennes.

De plus en plus de femmes travaillent

Secteur tertiaire et urbanisation en pleine croissance.

 

Politique extérieure

Guerre froide : France intègre l’OTAN et donc le bloc américain.

1951 : Création de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier).

1957 : création CEE (Communauté Economique Européenne)

France recherche pour Bombe A

Guerre de Corée (1950-1953)

Politique intérieure

Des hommes marquant :
Charles de Gaulle (se retire de la vie politique après vote constitution 1946, reviendra en 1958 : comme le sauveur).
Pierre Mendès France.

Guy Mollet

Instabilité des gouvernements. Régime parlementaire trop de pouvoir aux législatifs = valse des gouvernements : 24 gouvernements entre 1947 et 1958 allant de 1 jour à 16 mois de durée de vie.

Le Putsch d'Alger mené par l'armée et la crise du 13 mai 1958 (4 généraux français ont tenté ce coup de force pour obliger l'état français à se maintenir en Algérie) ont entraîné le retour au pouvoir du général de Gaulle. Ayant été nommé président du conseil le 1er juin 1958, il chargea une équipe conduite par Michel Debré (futur premier ministre) de préparer un projet de Constitution, approuvé par référendum (79% de Oui) le 28 septembre 1958, qui est devenu la Constitution du 4 octobre 1958, souvent appelée Constitution de la Cinquième République. C'est le retour d'un exécutif fort. C'est une guerre coloniale qui met fin à la IVème république. 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×