bilan japon élève

Conclusion Japon :

Après la 2ème guerre mondiale le Japon est vaincu et ruiné et pourtant aujourd’hui il est un des membres de la Triade et est la première puissance financière au monde. Mais sa réussite comporte des limites. En effet si le Japon est ce qu’il est aujourd’hui c’est tout d’abord grâce à sa population qui fournit une main d’œuvre bien formée, travailleuse et dévouée à l’entreprise. Cette main d’œuvre est utilisée dans l’industrie (lourde, de haute technologie,…). Car l’industrie est la base de l’industrie du Japon qui possède d’ailleurs 135 firmes sur les 500 première du monde. Ce pays peut s’appuyer sur un réseau d’entreprises puissantes et innovantes. Ce qui permet au Japon de s’acheter les matières premières qui lui font défauts. De plus le Japon a monté avec différents pays de l’Asie un réseau permettant la division du travail international. En effet le Japon a largement contribué à la réussite de sa région en délocalisant ses activités de productions industrielles et en leur accordant les trois quart de ses aides au développement. Il leur sert aussi de modèle. Mais le japon ne peut pas s’imposer comme puissance dominante de l’Asie Orientale à cause de sa colonisation pendant la 2ème guerre mondiale, de conflits non-résolus (exemple avec la Russie) et de la montée en puissance de la Chine. En outre le Japon, fortement peuplé et urbanisé doit faire face aux aléas climatiques tels que les typhons, séismes,… Car si le morcellement peut être maîtrisé grâce à d’important travaux pour relier les îles (ponts,…) les catastrophes naturelles provoquent régulièrement des dégâts matériels et humains (comme en 1999 avec le séisme de Kobe). Il faut savoir que la population se concentre sur 10% du territoire : sur les plaines littorales du Pacifique. S’ajoute à cela la mutation de la société. En effet le modèle économique qui a fait la réussite du Japon est remis en question par des évènements économiques (comme la crise asiatique de 1997) mais aussi par le vieillissement de la population et l’augmentation du chômage. La population commence à changer et remet en cause la société traditionnelle et n’est plus aussi dévouée à son entreprise. On en conclut que le Japon est une grande puissance économique mais qu’elle a des limites politique, militaire et sociale non-négligeable et qui sont des freins à son Hégémonie. DE MARTIN REYNAUD.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×