Suite cours sur les hébreux

Histoire des hébreux

L'installation à Canaan, la Terre Promise :

Canaan est un petit pays limité au nord par la Phénicie, à l'est par le Jourdain (Voir carte), au sud
par le désert. À l'arrivée des Hébreux d'Egypte, il est peuplé par les Canané
ens, les Philistins et
d'autres Hébreux.

À partir de 1200 avant notre ère, les Hébreux en provenance d'Egypte s'installent dans le pays et affrontent les autres peuples. Peu nombreux, divisés en douze tribus, ils sont plus faibles que leurs voisins. Ils s'unissent alors sous la direction de chefs appelés juges (rendant la justice, présidant le Sénat, commandant l’armée…), puis rois.

Le royaume d'Israël
Vers 1040 avant  notre ère, les tribus se choisissent
un roi unique, Saül. Il fonde le royaume d'Israël et conduit la guerre.

À sa mort David (1010-970 avant notre ère) lui succède. Selon la Bible, il s'est fait connaître très jeune en battant le Philistin Goliath (David, simple berger aurait terrassé ce géant à l’aide d’un simple lance pierre). Une fois roi, il achève la conquête de Canaan en prenant aux ennemis leurs dernières places fortes et fait de l'une d'elles, Jérusalem, sa capitale  (voir carte).

Le roi Salomon (970-930 avant J.-C.), fils de David, est réputé pour sa sagesse (jugement entre les deux mères) et sa richesse. Il encourage le commerce et fait construire
à Jérusalem un palais et un temple splendide : le 1er temple de Jérusalem.
Selon la légende, les deux premiers rois, conquérants, n’auraient pas eu la permission divine de construire sa demeure. Salomon vit en des temps de paix et de prospérité (richesse).

Le temps des malheurs

À la mort de Salomon en 930 avant notre ère, les Hébreux se divisent : dix tribus fondent le royaume d'Israël au nord, et les deux autres celui de Juda au sud.

Affaiblis, les royaumes deviennent la proie des conquérants : Assyriens au VIIIe siècle avant notre ère, puis Babyloniens de Nabuchodonosor, (qui en -487 vont détruire le 1er temple, dit de Salomon) Perses, Grecs enfin Romains (qui en 70 détruiront le second, dit d’Hérode)
De nombreux Hébreux, aussi appelés Juifs, s'en fuient ou sont emmenés par les vainqueurs en esclavage ; dispersés loin de leur pays, ils forment la diaspora (d'un mot grec qui signifie dispersion les communautés juives installées en dehors d’Israël.


POUR VOTRE CULTURE GENERALE
Les douze tribus portent le nom des 12 fils de Jacob-Israël :
Joseph, Juda, Issacar, Benjamin, Levi, Nephtali, Gad, Asher, Siméon, Dan, Zabulon, Ruben, plus tard, Joseph , Jacob dit qu'il allait traiter, les deux fils de Joseph, Manassé et d'Éphraïm, comme les siens. À l'époque, ces deux tribus remplaçaient  Joseph et Levi (tribu donnant les prêtres les lévites ou Cohen, les cohanim : les grands prêtres) parmi les Douze.


Ainsi, jusqu’au 14 mai 1948, le peuple juif va vivre éparpillé dans le monde, subissant antisémitisme (haine contre les juifs), massacres (comme pendant la seconde guerre mondiale), ce jour là est fondé l’état d’Israël. Cela marque la fin de presque 20 siècles d’errance. A noter que pendant tout ce temps, de nombreux juifs ont continué à vivre sur ces terres que les romains ont appelé Palestinia, afin de punir les hébreux de leur révolte. Ils ont effacé jusqu’au nom de ce pays pendant presque 2 millénaires

 

Les fêtes juives

FETES

Période de l’année où elle se déroule

Signification (sens)

Symboles

Roch Hachanah (Roch : tête, Hachanah : l’année)

 

 

 

 

 

30 septembre et 1er octobre en 2008

19 et 20 septembre en 2009.

 

Elle marque le début de l’année juive : Le jour du Jugement : tous les êtres, juifs et non juifs, sont jugés par Dieu selon leurs bonnes et mauvaises actions, pendant les deux jours de Rosh Hashana.

Le jour du Shofar(corne de bélier): A Rosh Hashana, on sonne le Shofar, en soufflant dans une corne de bélier. Ce geste proclamation que de Dieu est le véritable Roi de l'Univers. Jour de l'an,  début  nouvelle étape dans la vie, s'accompagnant traditions  avec symboles de réussite,  joie et  douceur pour la nouvelle année.

Shofar (Corne de bélier) et MIEL : tremper  morceau de pomme dans du miel  pour  année douce, POMMES : fruit d'automne  rond  symbole cycle de l'année, HALOTS : c'est du pain que l'on trempe dans du miel,

POISSON : symbole multiplication car  reproduction rapide,  GRENADES : possède 613 graines comme les Mitzvots (commandements),

 

Yom Kippour (Le Grand Pardon)

 

 

 

 

 

9 octobre en 2008

28 septembre en 2009

 

8 jours après Rosh Hachanah

jour du grand pardon. Depuis  veille au soir précédent, tous les Juifs sont convoqués devant Dieu pour leur examen de conscience, et demander à Dieu le pardon pour les fautes .Mais les fautes envers les hommes ne peuvent être pardonnées par Dieu. Il faut se repentir auprès des « victimes ».

Au temps du Temple, le Grand Prêtre  pénétrait pour la seule fois de l'année dans le Saint des Saints, la salle au cœur du Temple où résidait la Présence Divine, et obtenait le pardon pour tout le peuple.

 

La Tora dit de jeûner toute la journée et de se repentir pour obtenir le pardon. La journée est passée en prières à la synagogue, où l'on s'abstient de tout confort matériel pour se présenter dans l'humilité devant Dieu.

 

Pessah

 

 

 

 

 

Vers Mars

La fête   Sortie d’Egypte et fin de l'esclavage (emportant du pain sans levain)
Pessah signifie [D-ieu] est passé (au-dessus des maisons, lors de la dixième plaie). C'est également le nom du sacrifice qu'Il a demandé aux Hébreux d'offrir (un agneau) à l'occasion de cette libération

 

Pendant sept jours (huit en diaspora), les juifs ne mangent pas toute pâte levée,  symbole aussi arrogance et  mépris. Le 1er soir (les deux 1er en diaspora : en exil), on lit le récit de la sortie d'Egypte

Les 2 repas : Seder s’organise autour d’un plat, comportant sept éléments:

pain azyme, des herbes vertes (céleri, persil, radis...) ;

de l'eau salée pour rappeler le goût des larmes  pendant leur esclavage ; des herbes amères, pour rappeler l'amertume de la vie en Égypte ; un mélange fait à base de pommes, noix et cannelle dans du vin, symbole du mortier utilisé par les esclaves hébreux pour la fabrication des briques ; un os avec un peu de viande, grillé sur des braises pour rappeler le sacrifice de l’agneau à Pessah à l'époque du Temple de Jérusalem ; un œuf dur, en souvenir de la destruction du Temple de Jérusalem.

Tout au long du récit de l'Exode, ces aliments sont utilisés comme symboles pour rappeler différents aspects de l'histoire rapportée par la Torah. Quatre coupes de vin (ou jus de raisin) sont bues par chaque convive à des moments spécifiques du Séder.

Un riche dîner est également servi pendant le Séder. On dresse la table la plus belle possible, en signe de liberté

 

Shabbat

 

 

 

 

 

le septième jour de la semaine, du vendredi soir au samedi soir.

 

Comme Dieu qui a créé l'univers et tout ce qu'il contient en six  jours et s'est reposé le septième, le Juif cesse tous ses travaux de la semaine à l'approche de la nuit le vendredi soir, pour se consacrer entièrement à Dieu, corps et esprit et à sa famille.

 

Certaines activités  interdites (bâtir, cuire, tailler, acheter, écrire, ...), découlant des travaux principaux  construction du Temple: symbole de la création du monde.

Occasion de se réjouir en famille, pour se plonger dans l'étude de la Torah  et s’occuper des siens.

Pain Hhala  que le père rompt avec ses mains et dont chaque membre à table reçoit un morceau/ Coupe du Kidouch, chaque membre a près le père y trempe ses lèvres.

Hanouka (fête des lumières)

 

 

 

 

 

 

22 au 29 décembre en 2008

12 au 19 décembre en 2009

Au IIIème siècle avant, le roi assyrien, ruiné par ses guerres,  prend  biens  hébreux et temple.

Les flacons d'huile sacrée servant à la Menorah, Chandelier dont les flammes brillaient continuellement. La circoncision, l'étude de la Torah et l'observance du Shabbat interdits sous peine de mort. Participation au culte grec obligatoire.
Alors débuta la révolte des Maccabées. Après de nombreuses victoires, libération Jérusalem. Le Temple  restauré, et l'Autel fut reconstruit.

Mais, pour allumer la Ménorah, l'on ne retrouva qu'une petite fiole  d'huile pure. La quantité  pour brûler pendant un jour. Or  huit jours pour produire de la nouvelle huile pure. C'est alors que le miracle de Hanoukka se produisit: l'huile brûla pendant huit jours, et la Ménorah n'eut pas à s'éteindre

 

Les religieux qui continuèrent la pratique du judaïsme et l'étude de la Torah le firent en cachette. Lorsque les soldats grecs les arrêtaient, ils mentaient sur leurs activités (en prétendant jouer à des jeux de hasard par exemple, c'est l'origine de la tradition de jouer avec une toupie pendant la fête de Hanoukka).
Le chandelier à huit branches rappelle le miracle d'une petite fiole contenant assez d'huile pour une journée qui avait été trouvé dans les débris du temple de Jérusalem après sa destruction, et qui aurait miraculeusement permis d'illuminer le chandelier pendant huit jours...
Première Bougie : La Hanoukia

Deuxième Bougie : La lumière

Troisième bougie: Le miracle

Quatrième bougie : Shabath

Cinquième bougie : L'Héroïsme

Sixième bougie : La langue Hébraïque

Septième bougie: La solidarité Juive

Huitième Bougie : La paix

Pendant Hanouka, on s'échange un cadeau par jour pendant huit jours, et les enfants juifs reçoivent traditionnellement une toupie marquée de quatre initiales hébraïques qui signifient "ce fut là un grand miracle".

9 av ou Yom Hashoah

 

 

 

 

 

 

10 août (en 2008)

30 juillet (en 2009)

Jour du souvenir de la destruction du temple et de la Shoa massacre des nazis  (génocide)

En 1959, la Knesset (parlement israélien) proclama le Yom HaShoa comme jour férié national en Israël

une journée dans l'année  consacrée à l'effort de mémoire. Pour se souvenir de ceux qui ont souffert, ceux qui se sont battus, ceux qui sont morts. Six millions de Juifs, soit un tiers des Juifs du monde, assassinés.

La commémoration. Certains allument six bougies en mémoire des six millions de morts ; des poèmes et des prières sont récités  des survivants racontent ; certains organisent des cérémonies où l'on lit des pages du Livre des Noms pour donner une idée de l'immense nombre des victimes.

 

 

Date de dernière mise à jour : 16/04/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×