Lexique sur l'Islam

À       Ablution : se laver (dans l’Islam, les ablutions sont se laver la tête jusqu’au cou, les mains jusqu’aux coudes et les pieds jusqu’aux genoux avant chacune des 5 prières du jour)

À       Aïd-el-Kébir : Célébration musulmane connue également sous le nom de  fête du mouton, et commémorant le sacrifice par Abraham de son fils, interrompu par Dieu.

À       Aïd-el-Séghir : Fête musulmane qui marque la fin du ramadan.

À       Allah (Dieu en arabe) : Nom par lequel les musulmans désignent Dieu. Dans l’islam, Dieu est unique, éternel et tout-puissant.

À       Arabes : A l’ origine, habitants de l’Arabie, située en Asie, entre la mer Rouge et le golfe Persique. Aujourd’hui, les populations arabisées sont réparties dans vingt-deux États du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. La majorité des Arabes sont musulmans sunnites.

À       Arabesque : un ornement de peinture, sculpture, gravure ou mosaïque répétant des symétries stylisées qui évoquent des formes de plantes

À       Astrolabe : instrument qui sert à déterminer la hauteur des astres et permet ainsi de se repérer dans le désert ou sur la mer.  

À       Calife : Successeur du Prophète, chef politique, militaire et religieux de l’Islam.  

À       Caravansérail : hôtellerie ou s’arrêtait les caravanes de chameaux

À       Charia : Loi de l’islam

À       Chiisme : courant minoritaire de l'islam, se réclamant d’Ali, cousin et gendre de Mahomet. Les chiites pensent que les imams successeurs de Ali continuent le cycle des prophètes. Le chiisme représente 10 à 12 % des musulmans.

À       Circoncision : Ablation totale ou partielle du prépuce (enlever une partie du sexe masculin).

À       Coran : Livre sacré qui veut dire récitation en arabe des musulmans, composé de sourates divisées en versets. Selon l’islam, il contient la révélation de Dieu transmise à Mahomet par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, à la Mecque puis à Médine, entre 610 et 632 de l’ère chrétienne.

À       Djihad : Effort du croyant musulman sur la voie de la soumission à Dieu, qui s’entend sur le plan spirituel comme sur celui de la propagation (extension) de l’islam, éventuellement par la guerre («guerre sainte »).

À       Emir : gouverneur de province dans l’empire.

À       Gouvernail d’étambot : gouvernail fixé à l’arrière du bateau ; il permet une meilleure orientation

À       Hadith : Récit rapportant une parole ou un acte du prophète Mahomet. L’ensemble de ces récits constituent la sunna.

À       Hadj : Pèlerinage à La Mecque que les musulmans doivent accomplir au moins une fois dans leur vie, et qui est l’un des cinq piliers de l’islam

À       Imam : Personne qui dirige la prière des musulmans. Il n’y a pas de clergé en islam, et tout musulman, pourvu qu’il connaisse bien l’islam et le Coran, peut être imam.

À       Islam : (verbe en arabe qui veut dire « s’en remette », « s’abandonner », « se soumettre à la volonté de Dieu ». Religion des musulmans fondée au VIIe siècle de l’ère chrétienne en Arabie par le prophète Mahomet.

À       Islamisme ou intégrisme : excessif, idées politico-religieuses préconisant l’islamisation totale du droit, des institutions et du gouvernement.

À       Jérusalem :une des 3 villes saintes de l’Islam. Lieu de pèlerinage pour les chrétiens, les juifs et les musulmans, et capitale de l'État d'Israël.

À       Kaaba : Cube de pierre situé à la Mecque, contenant la pierre noire qui aurait été donnée par l’ange Gabriel à Mahomet

À       Mahomet : Caravanier arabe né à La Mecque vers 570 et mort à Médine en 632, devenu prophète fondateur de l'islam en 610, année où il aurait, selon les croyances musulmanes, rencontré l’ange Gabriel et reçut le Coran.

À       La Mecque : une des 3 villes saintes de l’Islam. Ville d’Arabie Saoudite où est né Mahomet, première ville sainte de l’islam. Tout musulman doit en principe y faire un pèlerinage au moins une fois dans sa vie.

À       Medina : vieille ville d’Afrique du nord où l’on trouve le souk, la mosquée et le palais, souvent fortifiée, casbah comme à Alger.

À       Médine : une des 3 villes saintes de l’Islam. Ville d'Arabie Saoudite où est mort Mahomet, deuxième ville sainte de l'islam. D’abord appelée Yathrib, elle prit ensuite le nom de Medinat el-Nabi (ville du prophète).

À       Mihrab : Niche creusée dans le mur de la qibla et qui indique la direction de la Mecque, pour prier.

À       Minaret : tour de la mosquée depuis laquelle le muezzin appelle à la prière.

À       Minbar : chaire (lieu élevé) d’où l’imam mène la prière.

À       Mosquée : lieu de culte des musulmans

À       Muezzin : personne qui appelle à la prière depuis le Minaret.

À       Mur de la Qibla : mur dans la mosquée indiquant la direction de la Mecque.

À       Mufti : Savant musulman capable d’émettre des avis juridiques concernant des situations inédites (fatwas).

À       Musulman : «  muslin, croyant », désigne le croyant de l’islam.

À       Piliers (de l’islam) : Ils sont au nombre de cinq : la profession de  foi ou Chahada (« il n’y a d’autre Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète »), la prière cinq fois par jour, l’aumône (zakat), le jeûne du ramadan et le pèlerinage à la Mecque (hadj).

À       Prophète : Homme qui parle au nom de Dieu. Le prophète fondateur de l’islam est Mahomet.

À       Ramadan : Neuvième mois du calendrier musulman, pendant lequel le Coran aurait été révélé. Mois de jeûne pour les musulmans.

À       Souk : Quartier commerçant et artisan que l’on trouve dans la Medina

À       Sourate : Chapitre du Coran, qui en compte 114. Chaque sourate comporte un nombre variable de versets. Elles sont classées de la plus longue à la plus courte.

À       Sunnisme : Principal courant de l’islam fidèle à la sunna, la tradition consignée dans les hadiths relatant l’enseignement et la vie de Mahomet et servant de modèle aux musulmans. Elle constitue la deuxième source de la religion musulmane après le Coran.

À       Taliban : Extrémistes islamistes qui ont gouverné l’Afghanistan de 1996 à 2001. Le mouvement des taliban (« étudiants en théologie ») a été fondé en 1994 par le Mollah Omar.

À       Tchador : Nom donné en Iran au voile islamique porté par les femmes. Le tissu et la façon de porter le voile changent d’une région du monde à l’autre.

À       Zakat : Obligation faite à chaque musulman qui en a les moyens de verser une partie de ses biens aux pauvres et aux nécessiteux. Le zakat est l’un des piliers de l’islam

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site