L'Eglise au Moyen âge

Au XIe siècle l’Europe est surtout chrétienne : les catholiques à l’Ouest, les orthodoxes à l’Est. Les musulmans sont présents en Espagne.
Après la disparition de l’Empire carolingien, l’Occident est dominé par l’Eglise catholique sous l’autorité du pape, des évêques, des prêtres et des moines.
Eglise = ensemble des chrétiens – église = bâtiment où les chrétiens prient

I -  La religion et le clergé:

1  - Une vie quotidienne basée sur la religion:

L'Eglise a un rôle religieux:

L'Eglise a un rôle social:

L’Eglise a un rôle économique

L’Eglise un rôle politique

Elle dispense les sacrements.

Elle encadre la société.

Elle fait payer la dîme

Elle sacre le roi

Le baptême rend Chrétien.

Le baptême permet d'appartenir à une communauté.

Elle possède 1/3 des terres du royaume

Elle peut excommunier même les plus puissants

Elle punit la violence par l'excommunication.

Elle protège les plus faibles et reçoit les voyageurs dans ses monastères

Elle est le plus riche des 3 ordres (Noblesse, clergé et Tiers Etat)

Elle modère l’ardeur des nobles en imposant une morale

Elle fixe les devoirs religieux d'un Chrétien.

Elle fait respecter la paix certains jours de la semaine (paix et trêve de Dieu)

Elle reçoit les donations des plus riches qui  veulent sauver leur âme

 

Elle fait respecter un calendrier religieux, qui rythme la vie.

Elles s’occupent des malades dans ses hospices
Hôtel-Dieu : hôpitaux au Moyen Age, ils sont fondés et entretenus par l'Eglise.

 

 

Elle rythme les travaux quotidiens par ses cloches

Elle instruit les jeunes nobles et conserve la connaissance en recopiant des manuscrits dans les monastères

 

 

Au Moyen-âge un catholique craint avant tout le péché (ex. gourmandise, paresse, colère) et espère son Salut (aller au Paradis) et craint l’excommunication ( exclusion de l'Eglise d'une personne qui ne respecte pas ses lois).
Il croit qu’à la fin des temps, au Jugement Dernier, Jésus décidera qui va en Enfer et qui va au Paradis. Tous les actes du chrétien sont faits pour sauver son âme.
C’est ce que montre le tympan (espace décoré en haut d’un portail) de l’église Ste Foi de Conques
Etre un bon catholique c’est donc accomplir des actes religieux qui favorisent le Salut de l’âme (=  échapper à la damnation éternelle et aller au Paradis) :
être baptisé (à la naissance)
se marier devant Dieu à l’église
respecter les lois divines (10 Commandements)
aller à la messe
se confesser au prêtre (lui avouer ses péchés)
respecter les principales fêtes chrétiennes (Pâques et Noël) 
 se rendre en pèlerinage (à Rome, Jérusalem ou Saint-Jacques de Compostelle)
être enterré près d’une église (sépulture)

Voici les principaux guides des chrétiens :
Péchés et vertus

 Sept péchés capitaux 

Quatre vertus cardinales

Luxure 
Gourmandise 
Avarice
Colère 
 Paresse
Envie
Orgueil

 chasteté
tempérance
générosité 
 courage

Les 7 sacrements : Sacrements : actes religieux, institués par l'Eglise, par lesquels l'homme se rapproche de Dieu.

-1) Au baptême correspond la naissance
-2) A la confirmation correspond la maturité (ici l'âge de la raison)
-3) A l'Eucharistie correspond le repas (dernier du Christ), ou notre pain de chaque jour
-4) A la Pénitence correspond le dur labeur, le travail par lequel nous trouvons notre pain à la sueur du front.
-5) Au mariage correspond la reproduction
-6) A l'ordre L'établissement des chefs, L’autorité
-7) A l'Onction  correspond au remède de la maladie (rétablissement de la personne malade) signe de résurrection. Extrême onction : dernier sacrement avant la mort.

2  - L'organisation du clergé :

Le Pape est élu par les cardinaux. Il est le chef de l'Eglise.
Le Clergé est l’ensemble des hommes d’Eglise qui consacrent toute leur vie à la religion en restant célibataires, pour atteindre la perfection et assurer le Salut des âmes chrétiennes.
On les nomme « clercs » ou « ecclésiastiques ».
Le pape est le chef de l’Eglise catholique, il siège à Rome dans la cité du Vatican.
Il est choisi parmi les Cardinaux.
On distingue deux types de clergé :
le clergé séculier : ce sont les clercs qui vivent parmi les fidèles, il s’agit des évêques (à la tête des diocèses) et des curés (à la tête des paroisses)
le clergé régulier : ce sont les clercs qui vivent à part et obéissent à une règle. Les moines qui le composent vivent dans des monastères et ils obéissent à un abbé. Ils vivent une vie austère - rien ne leur appartient - dans des monastères en campagne ou au milieu des villes comme l'ordre des mendiants. Les moines travaillent les terres du monastère et recopient les manuscrits dans le scriptorium. Ils prient tout au long de la journée. Ils suivent une règle de vie comme celle de St Benoît qui leur impose la chasteté, l’obéissance et la pauvreté.
Ex. de moine célèbre : Bernard de Clairvaux au XIIe s.
Au XIIIe s. François d’Assise fonde l’ordre des Franciscains (frères mendiants parcourant les villes).

Au Moyen âge notamment au XIIIème siècle, à la suite de difficulté de l’Eglise (oubli des vœux de chasteté, pauvreté, éloignement vie du Christ) de nouveaux ordres religieux apparaissent :
Les moines forment des ordres religieux (communauté de moines obéissant à la même règle) qui regroupent plusieurs monastères et abbayes, exemples :
L’ordre de Cluny
L’ordre de Cîteaux, qui se diffuse sous l’autorité de Bernard de Clairvaux
Les ordres mendiants formés par des religieux qui parcourent les villes pour prêcher : l’ordre des Franciscains (François d’Assise au  XIIIe s.) et les Dominicains

II - Vigueur de la foi et défense du christianisme
Afin de se faire pardonner leurs fautes par Dieu ou pouvoir exaucer un vœu, les chrétiens entreprennent des pèlerinages vers les tombeaux des Saints comme à St Jacques de Compostelle, Rome ou Jérusalem.
En Orient pour défendre les lieux saints du christianisme, en 1095 à Clermont, le Pape Urbain II appelle les fidèles à libérer la terre sainte. Les Chrétiens qui partent en Orient portent une croix sur leur vêtement, on les appelle les croisés.
En 1099, les croisés s'emparent de Jérusalem et créent les Etats latin d'Orient qui seront repris par les musulmans à la fin du XIIème s.
En Occident, les états catholiques du Nord de l'Espagne entreprennent la reconquête d'une grande partie de l'Espagne. Occupé par les musulmans depuis le VIII ème siècle. Cette reconquista s'achève en 1492 avec la prise de Grenade.
La lutte contre les hérétiques :
Hérétique : chrétien dont les croyances ne sont pas conformes à celles enseignées par l'église catholique.
Inquisition: tribunal spécial mis en place par l'église pour trouver et juger les hérétiques.
A l'intérieur de la chrétienté pour renforcer son contrôle sur les fidèles, le clergé lutte contre les hérétiques. Au 13ème siècle, le sud de la France subit une croisade contre les cathares. Des tribunaux d'inquisition sont crées pour lutter, pour persécuter contre les hérétiques, les juifs…

III Eglises et cathédrales : un chemin vers Dieu.

1 Les caractères de l'art roman et de  l'art gothique:

 

Style roman

Style gothique

période

Xe-XIIe s.

XIIIe-XVe s.

caractéristiques

  • murs épais
  • peintures, fresques
  • Petites ouvertures
  • croisée d’ogives, arc-boutant
  • voûtes élevées
  • vitraux
  • Colonnes

exemple

église Saint-Foix de Conques

Cathédrale de Chartres

2) L’art religieux médiéval veut exprimer la foi chrétienne :

  • les églises sont en forme de croix
  • elles abritent des reliques (sont les restes matériels qu'a ou qu'aurait laissés derrière lui un saint personnage en mourant : soit des parties de son corps, soit d'autres objets qu'il a, pour les croyants, rendus saints  par son contact) dans le chœur
  • les fidèles assistent à la messe dans la nef, face au prêtre devant l’autel
  • la hauteur de la voûte et la lumière pénétrant par les vitraux symbolisent la puissance divine

Les décors pour enseigner la religion aux fidèles analphabètes:
Les églises sont des lieux de culte. On y assiste à la messe, les sculptures, les fresques, les peintures ont un rôle éducatif. Ils sont là pour enseigner la religion aux fidèles illettrés. Dans l'art gothique, les vitraux donnent l'image du Paradis et le tympan au dessus du portail présente l’enfer et le paradis.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site