quelques infos sur terrorisme


QUELQUES MOTS SUR LE TERRORISME :
De 1991 à 2001, les Etats-Unis restent la seule superpuissance mondiale. Ils se considèrent comme les gendarmes du monde.  Pour cette décennie, en référence à la guerre froide et à son monde bipolaire, on parle de monde unipolaire.
Les attentats du 11 septembre 2001 bouleversent profondément  la situation géopolitique du monde.  Cette année marque la fin d’un monde et le début d’un nouveau plus complexe, plus instable, plus fragile.
Le nouvel ennemi  se nomme terrorisme.

Définition : Le terrorisme est l'emploi systématique de la violence (attentats, assassinats, enlèvements, sabotages...) à des fins politiques, de telle sorte que leur retentissement psychologique,  terreur et peur , dépasse largement le cercle des victimes directes pour frapper l'opinion publique concernée.

Le terrorisme peut être partout et ses cibles sont des lieux stratégiques (comme le World Trade Center le 11 septembre 01) ou publics (comme en Israël le 1er juin 2001 à l’entrée d’une discothèque à Tel Aviv ou le 4 octobre 2004 à Haïfa dans un restaurant, ou encore les attentats dans le train à Madrid 11 mars 2004), là où le nombre de victimes civiles innocentes va être important, pour frapper les esprits, les mémoires. L’acte doit traumatiser les victimes et leurs familles et entraîner une psychose sur toute la population.
La nouvelle armée ennemie est formée de fanatiques intégristes religieux (Islamistes d’Al Qaïda, du Hamas ou du Hezbollah). Ils sont manipulés, formatés, embrigadés dès leur plus jeune âge. La population, comme en Palestine, sert de bouclier humain (le Hamas se fond dans la population pour harceler Israël d’où la réaction de Tsahal, l’armée Israélienne, en janvier 2009).
Les règles de la guerre ont changé, en fait il n’y en a plus. Plus de déclaration de guerre, plus d’ennemis définis, les civils sont les premières victimes (alors qu’une guerre conventionnelle, se passe entre armées). Tous les coups sont permis : un Kamikaze peut être une femme, un enfant, un vieillard…
Les grandes puissances  d’hier se sentent impuissants face à un nouveau type de guerre, l’hégémonie des Etats-Unis est partie en fumée.

POURQUOI le 11 septembre 2001 ?

Les intégristes, les islamistes reprochent aux Etats-Unis leur ingérence dans le conflit israélo-palestinien, leurs bases militaires sur le sol sacré d’Arabie Saoudite…Ce nouvel impérialisme est dénoncé d’abord en brûlant le drapeau étatsunien et en attaquant leurs intérêts hors USA (ambassade comme en 2008 au Yemen, entreprises…)

La réaction des Etats-Unis :

La « guerre contre le terrorisme » ou « guerre contre la terreur » (« War on Terrorism », « War on Terror » ou « Global War on Terror », GWOT) est un concept géopolitique développé par l’administration américaine de George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001. Elle fixe « les axes du mal » : l’Afghanistan des talibans, l’Irak de Saddam Hussein, l’Iran des mollahs ou la Corée du Nord de Kim Jong-Il…Ils sont soupçonnés d’avoir et / ou de vouloir se procurer des armes de destruction massive et de soutenir le terrorisme