Russie

Hist de la Russie


I] De la Russie à l’URSS, puis de l’URSS à la Russie : 
             

Avant 1917, la Russie est un régime autocratique où le tsar, monarque absolu de droit divin, possède tous les pouvoirs. Il appartient  à la famille des Romanov.

            En 1917, après 3 ans de guerre mondiale et deux révolutions, le tsar Nicolas II abdique. La Russie passe au communisme. L’état collectivise (confisque tous les biens et les gère) tout.

            De 1917 à 1921 : une guerre civile oppose les russes blancs (pro-tsar) aux russes rouges (procommunistes). Ces derniers repoussent les blancs et les obligent à l’exil. Mais la Russie est exsangue et ruinée, la famine est partout.

            En 1922, la Russie devient URSS : Union des Républiques Socialistes Soviétiques.

            En 1991, L’URSS éclate en 15 républiques (Estonie, Lettonie, Lituanie,  Ukraine, Biélorussie, Azerbaïdjan, Arménie, Ouzbékistan…dont certaines vont former  la CEI (Communauté des États indépendants) avec la Russie.

            Depuis mars 2000, Vladimir Poutine  devient président de Russie, réélu en 2004. Il doit laisser la place à son poulain, Medvedev, mais reste comme 1er ministre. Il a confisqué la démocratie en muselant l’opposition et restant seul candidat lors des élections présidentielles. La mafia russe le soutient et élimine tous les rivaux. La Russie est une pseudo démocratie, peu à peu Poutine devient un nouveau tsar. Les libertés d’expression, de penser, de culte, de la presse, de grève, de manifester…sont retirées et les contrevenants risques leur vie.

Carte d'identité de la Russie

II] Une carte d’identité de la Russie :
Population :

À       Nombre d’habitants : 147 millions d’habitants

À       Rang mondial : 8ème rang mondial

À       Densité moyenne 8.5 hab. /km2 mais très inégalement répartie : Russie d’Europe environ 30 hab. /km2 et Russie d’Asie : 2.5 hab. /km2.

À       Taux d’urbanisation : 75%

À       Nom et nombre d’habitants des deux plus grandes villes : Moscou : 12 millions d’hab. St Petersburg : 4.5 millions d’hab.

À       Bilan démographique naturel (Taux natalité – taux mortalité) : Population en baisse depuis 1992. Taux natalité : 10.4 /00 -16/00 = -5.6/00. Déficit du fait taux mortalité plus fort que le taux natalité. On parle d’accroissement naturel négatif. La population est vieillissante et baisse.

À       Bilan migratoire : Positif : 2008 : 10 millions d’immigrés.

À       Espérance de vie : 72 ans pour les femmes / 59 ans pour les hommes.

À       Pourcentage de chômeurs : 8% soit 5.8 millions de personnes.

À       Majorité population : 81.5% russes

Informations générales

À       Dimensions : 9 200 km sur 3 800 km.

À       Superficie : 17 075 400 km2 (31 fois la France). Plus vaste pays du monde. la Russie possède l’enclave de Kaliningrad, située entre la Lituanie et la Pologne, ainsi qu’un certain nombre d’îles dans l’océan Arctique (terre François-Joseph, Novaïa Zemlia, Severnaïa Zemlia, archipel de la Nouvelle-Sibérie, île Wrangel), et dans l’océan Pacifique (îles Kouriles, île de Sakhaline).

À       Système politique: fédération constitutionnelle de 86 «sujets» (dont 21 républiques)

À       Climats d’Est en Ouest : Continental

À       Reliefs d’Est en Ouest : Plaines de part et d’autre de l’Oural, plateau de Sibérie centrale, au sud Mont Altaï jusqu’au nord monts de Verkhoïansk enfin la presqu’île du Kamtchatka.

À       Les deux Russie : Russie d’Europe : 25 % du territoire/ Oural/ Russie d’Asie : 75% du territoire.

À       Le relief qui divise le pays : OURAL

À       Les pays frontaliers : 14 pays : Norvège, Finlande, Estonie, Lettonie, Biélorussie, Lituanie, Pologne, Ukraine, Géorgie, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Chine, Mongolie, Corée du Nord + 2 provinces séparatistes de Géorgie : Abkhazie et Ossétie du Sud (reconnu indépendance en 2008 après une guerre contre Géorgie)

À       La langue officielle et autre : Russe, mais 127 minorités. une centaine de langues dont le tatar (3,8 %), l'ukrainien (3 %), le tchouvache (1,2 %), le bachkir (0,9 %), le biélorusse, l'allemand, le bouriate, l'ingouche, le kalmouk, le tchouktche, l'iakoute, etc.

À       La monnaie : Rouble

À       Religions : Orthodoxes (56%), musulmans, arméniens, catholiques, protestants, juifs.

À       PIB par habitant : 14 600 $

À       Ressources naturelles :pétrole, gaz, uranium, nickel, aluminium, or, platine, cuivre, cobalt et bois…

La Russie est le plus grand pays du monde. Elle occupe le nord de l'Asie et l'est de l’Europe. Elle est séparée du continent américain par le détroit de Béring. Elle est tournée vers l’océan Pacifique. Son climat continental est de plus en plus rigoureux en s’avançant vers l’Est et la Sibérie. Dans ce pays qui a la taille d’un continent, on trouve des amplitudes thermiques (écarts de températures) phénoménales de -70° à + 50° (Partie désertique du Sud).

 

Le pays des extrêmes

- 11 fuseaux horaires

- Il faut une semaine de train pour relier Moscou à Vladivostok par le transsibérien...

- Quand le jour se lève à st Petersburg ou dans l'enclave de Kaliningrad, le soleil se couche à Vladivostok ...

-Une vaste parure forestière : 20 % de la forêt mondiale, 50 % de la forêt de résineux du monde

- Des fleuves d'une longueur impressionnante

 Le Dniepr 2200 kms

La Volga 3700 kms

L'Ob-Irtych 5400 kms

L'Ienisseï 4100 kms

La Léna 4400 kms

L’Amour 4400kms

Le lac Baïkal est plus grand que la Belgique, atteindrait 1900 mètres de profondeur, représenterait 20 % des réserves d'eau douce du monde ...

- C'est le pays des extrêmes,

Avec le pôle du froid, dans le ne de la Sibérie, où l'on a enregistré - 71° ...

Avec la sécheresse et la chaleur des rivages de la Caspienne, dont le niveau est d'ailleurs en train de remonter.

 

La population russe

III] La population russe en crise
En dehors de l'inégale répartition de la population, qui vit essentiellement en Russie d'Europe et dans les villes (75% population est urbaine). (Voir carte)

IDH : 0.79 : moyen (prend en compte espérance de vie : 68 ans en moyenne, alphabétisation : 99.5%, revenu par habitant moyen).

La population baisse dramatiquement, et le mouvement ne s'arrête pas.
La Russie voit sa population baisser continuellement depuis une quinzaine d'années. D'ici quelques temps, le nombre d'habitants risque de passer sous la barre des 140 millions.
En 2005, le pays est passé de la 7ème à la 8ème place mondiale, derrière le Bangladesh, en nombre d'habitants.

Taux de natalité : 10.92
‰. Taux mortalité : 16.04‰. Taux de fécondité est de 1.39 enfant par femme mais il faut 2.1 enfants par femme pour renouveler la population. Donc population vieillit et baisse malgré une forte immigration (10 millions d’arrivées par an).

Les causes sont les nombreux accidents démographiques du XXème siècle : la première guerre mondiale a fait plus de 3 millions de morts et 5 millions de blessés, la seconde a fait 10 millions de morts et 2 à 3 fois plus de blessés. A cela, il faut ajouter les révolutions de 1917, la guerre civile, les épurations (nettoyages de population) du communisme.
Actuellement les causes sont le faible taux de natalité et l’augmentation du taux de mortalité, l’alcoolisme (
27.000 morts après ingestion d'alcool frelaté l'an dernier, les accidents du travail, de la route…
), les difficultés de se soigner, les multiples épidémies (tuberculose, hépatite B…SIDA), 25% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, l’espérance de vie est faible.
Ainsi, un russe de 20 ans a aujourd'hui une chance sur deux d'atteindre l'âge de 60 ans, alors que les chances d'un étasunien sont de 9 sur 10.

De plus l’avortement est le moyen de contraception le plus utilisé avec les danger qu’il peut entrainer dans un pays où les hôpitaux oublient hygiène, stérilisation…
La situation politique et économique incertaine dans bien des régions du pays entraine un départ massif des jeunes vers les grandes villes, surtout Moscou, et l'étranger, et un fort ralentissement de la natalité.

Les autorités sont actuellement incapables d'enrayer la chute et l'exode des forces vives du pays, malgré quelques initiatives natalistes locales.

Le gouvernement est empêtré dans une guerre en Tchétchénie qui ruine la Russie. Les impôts sont très difficilement collectés, car les salaires sont souvent payés en retard. Des scandales financiers de grande ampleur ont secoué le pays récemment. De plus la mafia russe contrôle de nombreux secteurs et bloque toute réforme. La corruption est partout.

L'économie Russe

IV] Le passage d’une économie communiste à une économie capitaliste :
1991 a marqué la fin du communisme, d’une société d’assistanat, les fonctionnaires en trop grand nombre disparaissent, les salariés inutiles, l’état payé pour tout, même si l’on faisait la queue devant tous les magasins pour obtenir les rares produits de premières nécessités (sucre, farine, viande…lait…). La Russie rentre dans le capitalisme, le libre échange, la société de consommation et la recherche du profit. Aujourd’hui, 8% population est au chômage, 25% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Si la Russie n'est plus une des premières puissances économiques mondiales comme au temps de l'Union soviétique, elle demeure aujourd'hui une des 10 économies les plus importantes au niveau international (en 2007, 11° rang, Banque mondiale), avec des ressources naturelles en grand nombre (difficile d’accès tout de même en Sibérie, en Arctique ou dans l’Oural pour l’essentiel : pétrole, gaz, uranium, or, platine…), une population de plus de 140 millions d'habitants, des compétences scientifiques et techniques, et une croissance économique du moins jusqu’en 2009 (elle est entrée comme le monde entier dans une crise économique grave).
La Russie est membre du club des pays les plus industrialisés, le
G8.

[Une autre version possible :
Le pétrole et le gaz, ainsi que les matières premières en général, dont la Russie est généreusement pourvue, font actuellement du bien à l'économie grâce aux hausses de
s prix.
Les groupes mafieux contrôlent pour leur part une partie non négligeable de l'économie.
La Russie reste tout de même en voie de sous-développement, et à ce rythme, elle deviendra un pays pauvre et sous-développé mis à part quelques îlots de richesses concentrés dans les quelques grandes métropoles
ou les lieux d’exploitation de matière première.
Et même si depuis quelques temps, l'économie
a progressé de nouveau jusqu’en 2009, le pouvoir d'achat un peu aussi, cela reste de très loin insuffisant pour la majeure partie de la population et la crise touche sévèrement la Russie].

Par son économie, la Russie se distingue par quatre caractéristiques majeures :

L'économie russe est une économie de transition (passage du communisme au capitalisme) ou du moins dont la transition s'achève, et qui reste encore marquée par son héritage soviétique.

Elle tend vers l'économie de rente, s'étant majoritairement repliée sur l'exploitation des ressources naturelles (pétrole, gaz naturel et divers métaux) suite à l'effondrement de la production industrielle depuis la chute de l'URSS. Ceci avec les conséquences politiques et sociales (corruption, inégalités quelques milliardaires et des millions de miséreux).

C'est une économie qui souffre d'un vieillissement de sa population, du fait de déséquilibres démographiques apparus dès la fin de l'époque soviétique.

C'est enfin une économie où l'État a joué et joue toujours un rôle majeur , qu'il s'agisse du contrôle des principales entreprises du pays ou de la place préoccupante de la corruption (La Russie se place en 143e position, sur 179 territoires, sur la liste de la perception de la corruption par pays en 2007). La mafia est le 4ème pouvoir (Exécutif, Législatif, judiciaire).  

Donc, on peut dégager deux Russie :
Une Russie d’Europe : qui renferme le cœur de la Russie : Moscou et sa périphérie, Forte densité humaine, urbanisation, industries, services et terres agricoles fertiles.  Ouverture vers l’Europe du Nord et du Sud
Une Russie d’Asie : Très faible densité sauf autour des exploitations de matières premières, nombreuses contraintes naturelles, ressources naturelles à exploiter mais difficiles d’accès.

Le lien entre les deux demeure encore le TRANSSIBERIEN : axe majeur et unique de développement.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×