Europe en géographie

 Introduction : Qu’est-ce que l’Europe ?
L'Europe se compose de grandes plaines au Nord, et d'un relief plus accidenté au sud. Ses climats sont variés : du sud au nord, méditérranéen, océanique, continental, montagnard et polaire.
Elle a une population de 730 millions d'habitants pour 10 millions de km2

A] Des limites conventionnelles (issues d’un accord) :
      L'Europe n'est pas un continent au sens propre du terme, puisqu'elle n'est pas une terre entourée d'océans Ainsi on délimite l'Europe de l'Asie par le Mont Oural et le Caucase par convention depuis le tsar Pierre 1er au 17eme siècle. Ce dernier a fixé ces limites afin que son empire soit à la fois en Europe, notamment sa capitale St Pétesbourg (à l'époque centre culturel, économique, ...du monde) et en Asie.
VOIR CARTE DANS LES PHOTOS. Malgré le fait que géographiquement se ne soit pas un continent, sa cohésion historique ou culturelle, nous laisse penser que l'on peut tout de même employer ce terme.
En effet, il n'y a qu'à regarder une carte des religions européennes pour s'apercevoir que l'Europe est d'abord chrétienne (même si l'ouest est plus catholique et l'est protestant ou orthodoxe). En outre ses langues et son histoire sont étroitement liées à la Grèce et à la Rome antique, puis à des hommes comme Charlemagne ou Charles Quint, Louis XIV qui ont façonné les états, même si se fut souvent par des guerres.
B] Une identité construite au fil des siècles !
En effet, comme nous l'avons vu plus haut, l'Europe a subi 3 influences qui ont construit son identité :
La Grèce antique
La Rome Antique
Le Christianisme
Chacune l'a enrichi que se soit par sa langue (grec et latin bases du français, italien, espagnol...) ou par les vestiges qu'ils nous ont transmis (Arènes d'Arles, Nîmes, le Colisée de Rome...), ,les chiffres romains, notre calendrier divisé en 12 mois (idée de César), notre régime politique : la république. Sans oublier les jeux olympiques, dont les premiers furent organisés en Grèce
en -776.
« [A] Depuis les grecs, l’Europe est une idée tout autant  et peut être mieux qu’un continent.
[B] Le continent européen est historiquement divisé, presque à l’infini, par les rivalités et les combats incessants des peuples qui le composent. Ils se sont fixés dans les structures d’états.
[C] Depuis deux millénaires l’histoire de l’Europe vise  à l’unification, tout au moins à la stabilisation.
[D] Après les tragédies des deux guerres mondiales, 40 ans  de paix armées se sont déroulées, les blocs de l’ouest et de l’est s’observant et se neutralisant sans se nuire. (Episode de la guerre froide entre USA et URSSS et leurs alliés respectifs).
[E] L’effondrement du mur de Berlin en 1989, qui marque la fin de cette période stable, ouvre une autre ère aux horizons du XXIème siècle. L’idée d’Europe est maintenant associée à la démocratie, au progrès matériel pour le profit du plus grand nombre, dans le cadre de l’état de droit ».
A. Frémont, « Europe entre Maastricht et Sarajevo », GIP Reclus, 1996.
C] De l’Europe à l’Union Européenne 
L’Union Européenne a été  créée après la seconde guerre mondiale afin de  rassembler les vainqueurs et les vaincus, et ainsi éviter une 4eme guerre entre la France et l’Allemagne.
Mais aussi, l’Europe est détruite, elle a perdu son statut de 1ere puissance mondiale au profit des Etats-Unis et de l’URSS. Elle comprend que le seul moyen de rivaliser avec ces deux superpuissances est d’unir les forces des pays qui la composent. C’est ainsi qu’en 1951, 6 pays, France, Allemagne, Italie, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas s’unissent pour former la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier). Puis en 1957, les mêmes signent le traité de Rome, qui fondent la CEE (Communauté Economique Européenne) avec un marché commun.
En 1974, c'est l'Europe des 9 : Danemark, Irlande, Royaume-Uni
Ensuite en 1981-1986 : c'est l'Europe des 12 : Grèce, Espagne, Portugal
Puis en 1995 : c'est l'Europe des 15 : Suède, Finlande, Autriche.
Et en 2004 : c'est l'Europe des 25 : Estonie, Lettonie, Lithuanie, Hongrie, Pologne, Malte, Chypre, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie.
Enfin en 2007 : C'est l'Europe des 27 : Roumanie et Bulgarie.
Tous ces pays ont en commun d'être des démocraties plus ou moins récentes. En effet, Europe de l'ouest s'est construite au fil des siècles. Alors qu'Europe de l'Est, les pays ont connu 45 ans de dictature communiste. Ce sont de jeunes démocraties nées dans les années 90, après la chute du bloc communiste et l'éclatement de l'URSS
.
La zone
euro (qui fait partie de l’Union économique et monétaire (UEM)) est une zone monétaire qui regroupe les pays de l'Union européenne qui ont adopté l'euro (€) comme monnaie unique. Quinze pays européens représentant 318 millions d'habitants[1] font partie de la zone euro au 1er janvier 2008. Ce sont : l'Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Belgique, Finlande, France, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Grèce, Slovénie, Chypre, Malte.
Au sein de l'Union, les biens et les personnes circulent librement dans le marché commun.

Mais l'Union Européenne n'est pas un pays, mais un ensemble de pays, une fédération, qui a du mal à parler d'une seule voix (être d'accord). Ils font souvent passer les intêtets nationaux avant ceux de l'Union. De plus ce n'est pas une puissance militaire, l'Union n'a pas d'armée.
En outre, un autre problème se pose, l'immigration clandestine. Les richesses de l'Europe occidentale font rêver les européens de l'est, asiatiques et africains. Ils tentent par tous les moyens de gagner le continent.
II] La diversité du peuplement européen
A] Une répartition inégale des hommes.
Les européens se localisent sur les littoraux, le long des fleuves et des frontières et sont essentiellement urbains (+ de 80% de la population vit en ville). Ils préfèrent les métropoles (villes de plus d'1 million d'habitants).
Il apparaît clairement en regardant une carte, le coeur de l'Europe, la mégalopole européenne ou Dorsale européenne qui s'étend de Londres à Milan
.
B] Une multitude de culture.

L'Europe est un ensemble de peuples divers qui parlent près de 60 langues différentes (dont la majorité est indo-européenne) et utilisent 3 alphabets (latin, cyrillique et grec).
La majorité des européens sont chrétiens. Mais derrière cette unité, on trouve les protestants, des orthodoxes et des catholiques. De plus vivent à leur côté des juifs, des musulmans et des athés
.  
C] Une population vieillissante :
Depuis quelques années, le taux d'accroissement naturel de l'Europe est proche de zéro, voir négatif. C'est à dire qu'il y a plus de décés que de naissances comme en Italie. Cela s'explique par un taux de fécondité (nombre d'enfants par femme) inférieur à 2.1 (cette valeur permet de renouveler les générations donc d'augmenter la population). Ainsi, les plus de 65 ans ne cessent de croître. Alors que les moins de 15 ans sont  moins nombreux que le 3eme âge (15% en Italie contre 50% en Côte D'Ivoire). L'espérance de vie augmente près de 80 ans. Notre population ne cesse de vieillir.
D] Une inégalité de richesse.
A l'échelle de la planète, l'Europe ressemble à un continent riche. Mais de profondes inégalités apparaissent entre une Europe de l'ouest (IDH Allemagne supérieur à 0.911 ou France sup à 0.917) riche et développée et une Europe de l'est (IDH Roumanie 0.770) au retard économique et au développement proche de celui d'un PED.
III] L'organisation de l'espace européen autour de la Mégalopole
Les
grandes villes ont un centre ancien (antiquité ou moyen-âge) avec autour des quartiers de différentes époques. Ce sont les banlieues avec les usines, commerces, entrepôts, des immeubles et pavillons (villas).
Les métropoles sont nombreuses, notamment sur la Dorsale Européenne.
Les grands axes de communication concentrent tous les types de voies de communication. L'axe principal emprunte la vallée du Rhin.
Le réseau des voies de communication est très dense dans la mégalopole européenne, beaucoup plus lâche dans les régions de faible densité humaine (ex : Balkans ou Scandinavie).
Conclusion :
Ainsi, il existe un coeur de l'Europe : la mégalopole ou dorsale européenne aux fortes densités humaines, à l'IDH élevé, au développement économique rapide, aux axes de communication majeurs.
Proche de ce centre, il apparaît une périphérie intégrée bénéficiant du développement de la Dorsale, c'est le cas de la région parisienne ou de l'Irlande.
Enfin, il se dégage une dernière région : la périphérie en retard économique avec un niveau de développement faible, ce sont les ex pays du bloc communisme d'Europe de l'Est.
C'est pourquoi on parle d'Europe à plusieurs vitesses.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site